C’est quoi un puits canadien ?

Aujourd’hui on aborde un sujet qui nous vient d’outre-atlantique, au pays où on vit sous-terre en hiver ! On va parler du puits canadien. Mais qu’est-ce que que c’est au juste ? Un puits qui crie TABERNACLE à chaque fois qu’on s’en sert ? Un puits entouré de caribous hiver comme ou peut-être même un puits qui imite à merveille Céline Dion ? Et bien non, ce n’est rien de tout ça. Cherchons plutôt les réponses à nos questions avec des explications un peu plus tangibles…

Le puits canadien en 26 mots ?

Alors en très très bref, le puits canadien est une invention extraordinaire qui repose sur la géothermie pour ventiler sa maison passive avec un air préchauffé en hiver et refroidi en été. C’est un peu un magicien en fait ce puits canadien ! Et juste pour être sûrs, la géothermie c’est quoi exactement ? Et bien c’est le mariage de géo (terre en grec) et de thermos (chaleur) pour étudier les phénomènes qui en découlent et utiliser ces recherches à notre avantage.

Et comment ça marche exactement ?

Et bien un puits canadien c’est un grand tuyau placé sous terre, pas trop profond, entre 1 et 3 mètres de profondeur. Et en gros, ce conduit crée un échange thermique entre l’air et la terre. Lorsque l’air entre dans le tuyau en été, il est disons à 30º, et en passant dans le tuyau qui lui, est à la température de la terre, donc à 14º, l’air refroidit tout le long de son passage dans le conduit. C’est aussi pour cela que le conduit doit être assez long, afin d’être réellement efficace. Ainsi lorsque l’air arrive dans le mécanisme de ventilation de la maison passive, il est déjà un bien refroidi, et permet de faire des économies d’énergie (plus sur les économies d’énergie ici). C’est le même principe en hiver, imaginons qu’il fait 0ºC dehors, et bien il va se réchauffer le long des parois du conduit à 14ºC et ainsi arriver à la ventilation déjà réchauffé. On réalise donc toujours plus d’économie de chauffage. C’est beau hein les échanges thermiques ?

Mais pourquoi sous terre ?

Et bien parce qu’en fait, le sous-sol, contrairement au sol tout court, ne connaît pas de gros changements de températures. Sous la terre il fait relativement toujours la même température… Sous terre, les insectes se la coulent douce, toujours en rythme de croisière, pas de variations à l’horizon, il y fait bon vivre. Enfin bon, pas exactement “bon” vivre car la température sous terre est de plus ou moins 14ºC, mais tout de même meilleur qu’en hiver au Canada… On est donc sûrs, d’avoir toujours une action bénéfique sur les gros changements de températures qui existent dans l’air.

En résumé, quels sont les gros avantages du puits canadien ?

Et bien on préserve notre petite planète chérie car on exploite un phénomène géothermique. On se sert simplement d’une différence thermique entre le sous-sol et l’air, pour la mettre à profit. C’est une ressource propre, gratuite et inépuisable. On ne fait de mal à personne, seulement du bien à notre porte-monnaie. Ensuite pour la petite anecdote, notre puits canadien est une vraie girouette, puisqu’il change de nom en été, pour s’appeler puits provençal, et nous chez Hommm, on aime bien ce petit côté original… vous les entendez les cigales ? Bon alors que pensez-vous de cette idée incroyable ? Nous cela nous paraît fou, car c’est d’une simplicité déconcertante et pourtant d’une efficacité étonnante !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.