C’est quoi un pont thermique ?

C’est un pont qui chauffe au contact des pieds ? C’est un pont qui fait radiateur ? Ou bien un pont qui relie 2 igloos en pleine tempête de neige ? Hmmmm bien essayé mais je ne crois pas non. Vous y êtes… presque, enfin pas loin en tout cas ! Heureusement on va justement se pencher sur la question (mais pas du pont) aujourd’hui !

Mais alors qu’est-ce que c’est ?

Et bien le pont thermique, en vérité c’est la bête noire du passif ! L’anti-passif par excellence. La terreur des isolateurs… car un pont thermique, un peu comme son nom l’indique en fait, c’est la conduction de température d’un matériau. Elle peut être chaude ou froide. Prenons un exemple beaucoup plus concret (on va finir par tout comprendre vous allez voir). Prenez un fil de fer, tout bête, et mettez-le au dessus d’une bougie. Et bien en très peu de temps vous allez vous brûler les doigts, car le fer est un métal très conducteur. C’est donc typiquement, un pont thermique. En revanche, si vous faites le même test avec du bois, et bien vous ne vous brûlerez pas ! Sauf si le bois prend feu bien entendu…mais là c’est une autre histoire. Et bien pour l’isolation c’est pareil ! Ce qui ne conduit pas, isole. Et ce qui isole, évite les déperditions de températures. C’est pourquoi les nouvelles maisons bien isolées, qui souhaitent éviter les déperditions de températures ont des ossatures en bois. Car c’est une excellente base pour une maison bien isolée. Une excellente base pour parer les ponts thermiques. Après, c’est pas parce qu’on a une ossature bois qu’on n’a pas de ponts thermiques… mais c’est un bon début.

Le pont thermique est une vilaine bête.

Il faut savoir qu’en plus d’être un terme un peu tarabiscoté, le pont thermique est un fourbe : dans une maison peu ou pas isolée, il n’a pas beaucoup d’importance, car bien qu’il soit partout, il n’a pas d’incidence sur le fait qu’on gagne ou perde en chaleur selon la saison. Cela est dû au fait que les parois sont très mal isolées dès le départ qui fait que la température fluctue selon la saison. Comme par exemple, dans les maisons construites après la crise de 70 qui ont poussé comme de véritables champignons partout en France. On ne se souciait pas du tout de l’isolation, et on se concentrait davantage sur le prix et la rapidité potentielle de construction. Maisons où du coup on se caillait sérieusement en hiver, et où on suait à grosses gouttes en été… pratique !

À bas les ponts thermiques !

Alors que dans une maison passive, une maison très bien isolée, le pont thermique prend toute son ampleur. Car si on est en présence d’un pont thermique, et bien cela crée une vraie déperdition de température, puisque qu’elle est très faible à l’origine… vous me suivez ? En gros ce que je veux dire c’est que plus on attache d’importance à la qualité de l’isolation de sa maison au départ (et donc à ses factures d’énergie), plus on doit veiller à éviter de créer un pont thermique. C’est d’ailleurs pour cela que les maisons passives ont des architectures très simples… en carré ou en rectangle, car cela évite les ponts thermiques. Plus on a de coins plus on a de possibilités de ponts thermiques. Car c’est dans les liens (donc dans les coins) que tout se joue ! On fait aussi très attention à tous les trous, comme les portes, les fenêtres etc, où il faut bien renforcer l’isolation pour éviter les vilains ponts thermiques…

Au secours, j’ai flairé un pont thermique ?!

Si vous avez effectivement un pont thermique à la maison, vous pouvez le trouver en caressant vos murs… si vous avez la sensation qu’un endroit change de température par rapport à l’autre…. il se pourrait bien que vous ayez détecté un fourbe pont thermique ! Dans ce cas-là pas de panique, plusieurs solutions s’offrent à vous ! Avant toute chose je vous conseille de contacter Hommm, une fois que c’est fait vous leur montrez tout et après analyse de votre intérieur et de votre isolation, ils vous conseilleront la meilleure solution… selon l’origine et l’étendue de votre PT (ça va être plus simple), 3 solutions s’offrent à vous. Mais ça, on le verra dans un nouvel article spécialement conçu à propos de l’isolation !! On a hâte de tout vous raconter… en attendant de toutes les façons si vous avez des questions, vous pouvez toujours nous demander, on se fera une joie d’y répondre, en commentaire, par mail bonjour@hommm.fr ou par téléphone pardi !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.